+32 (0)10 24 80 69

Echos Communication se pare de nouveaux visages !

Echos Communication se pare de nouveaux visages !

Entre la fin de la pandémie de COVID-19, le renouvellement du plan quinquennal et les nouvelles orientations stratégiques, il y a eu beaucoup de mouvements ces derniers mois chez Echos Communication et plus d’informations que de mains pour les écrire ; notamment l’arrivée de quatre nouveaux et nouvelles responsables.

Après vous avoir présenté les nouveaux et nouvelles stagiaires de l’équipe sur nos réseaux sociaux, le moment est donc venu de prendre une pause dans notre quotidien endiablé pour revenir sur les arrivées de nos responsables, éparpillées sur nos différents terrains, et présenter les nouveaux visages qui vont refléter Echos Communication. Retour chronologique sur ces débuts marquants : 

En août 2021, Camélia Bendoduh a ouvert la marche en tant que responsable projets. Attirée par notre approche chez Echos Communication, et plus particulièrement en ce qui concerne le questionnement sur les dynamiques partenariales équilibrées et réciproques, elle apporte son enthousiasme et son calme olympien au reste de notre équipe en Belgique. Diplômée en coopération internationale et active depuis 2016 dans une association promouvant l’éducation permanente et les arts de la scène engagés, Camélia est animée par les questions de justice sociale, d’égalité et de pluralité et cela se ressent dans sa manière d’aborder les projets et la passion qu’elle y consacre. Force tranquille, Camélia assure notamment le bon déroulement du volet communal du projet Soliris.brussels, visant à favoriser l’échange, fédérer et mutualiser les initiatives des services de solidarité internationale communaux bruxellois.

En avril 2022, c’est au tour de Gilles Cressan de rejoindre l’équipe en devenant le responsable programme au Sénégal, afin de coordonner les initiatives mises en place à Dakar, Kaolack et en Casamance avec les collectivités et ONG locales partenaires pour un développement inclusif et durable. Riche de savoirs, Gilles accumule près de 25 années d’expérience dans le secteur de la coopération internationale au Mali, en France, au Maroc et au Sénégal, plus particulièrement sur le lien entre migration et développement. Suite à une collaboration réussie avec Echos Communication au Sénégal alors qu’il occupait d’autres fonctions, Gilles a été séduit par la démarche de coaching territorial et notamment par sa méthodologie d’intervention, qui cherche à mettre en confiance chacun·e des acteurs·rices du territoire pour ensemble, proposer des solutions innovantes. C’est ainsi qu’il a retrouvé l’importance de mettre l’humain au centre et qu’il a décidé de faire profiter notre équipe au Sénégal de son expertise et son humour à toute épreuve.

Un mois plus tard, notre équipe continue toujours de s’agrandir, mais c’est en Belgique qu’amarre le nouveau responsable programme, Thomas Chullikal. Diplômé en politique économique et sociale, Thomas a passé 15 ans auprès d’une association pour le développement local avant d’être charmé par nos méthodes. Ayant une grande affinité avec les thématiques liées aux parcours migratoires, aux récits de vie, à la réduction des inégalités et aux impacts des préjugés, notre nouveau responsable a été particulièrement conquis par notre approche réflexive fondée sur l’accompagnement, la mise en lien et la co-construction ainsi que notre capacité à rendre visible la face cachée de l’iceberg. Comme les deux revers d’une même pièce, Thomas aime marier sa passion pour l’art et les sciences humaines à un esprit d’ingénierie et est convaincu de l’importance de la facilitation et de l’intelligence collective pour recréer de la cohésion sociale face aux profonds changements sociaux et crises successives que nous sommes en train de vivre.

Finalement, un mois après, en juin, notre équipe trouve son dernier filon manquant, avec le débarquement d’Amaël Cognacq sur le territoire marocain. Après des études en sciences humaines puis en développement local qui l’ont amené à vivre au Japon, en Thaïlande et au Brésil, Amaël est rentré en France où il est devenu consultant MEAL* et a fondé une association sur la promotion de la diversité des visions de l’écologie. Porté par ses engagements en vue d’un monde meilleur, il s’est joint à notre équipe en tant que consultant externe pour une durée de deux ans afin de coordonner le projet PEG, qui vise la promotion de l’égalité de genre et l’autonomisation économique des femmes au Maroc, Sénégal et Burkina Faso. L’occasion pour notre jeune prodige de travailler avec des collectivités et organisations panafricaines sur des thématiques qui l’interpellent particulièrement, tels que le développement territorial, le genre et la coopération Nord-Sud et Sud-Sud.

* Consultant·e MEAL = L’approche méthodologique “MEAL” (Monitoring, Evaluation, Accountability, Learning) ou SERA (Suivi, Évaluation, Redevabilité, Apprentissage) en francais, est devenue un pilier majeur de la démarche qualité dans la gestion de projets humanitaires ou de développement. Un·e consultant·e MEAL assure la qualité et la pertinence des activités de suivi, des évaluations internes, des recommandations et des analyses réalisées au cours de la mission.

Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.