+32 (0)10 24 80 69

Tide : lave les préjugés au ketchup
en lumière.

Tide : lave les préjugés au ketchup

La nouvelle publicité de Tide sur les préjugés dont sont victimes les Hispaniques et plus spécifiquement les Mexicains aux États-Unis, appelle quelques commentaires. Sur sa forme d’abord : rien d’étonnant pour une marque de lessive, elle se positionne comme la marque qui va, d’un coup de baguette magique, laver les préjugés d’un seul coup. Une série de T-shirts blancs reprend en rouge les stéréotypes et préjugés classiques : « les Hispaniques sont : jardiniers, narcotrafiquants, mangeurs de haricots, » etc. L’astuce, c’est qu’une partie du texte est imprimée avec du ketchup – vous lisez bien. Un seul coup dans la machine et voici l’espace blanchi.

On sait combien la publicité exploite habituellement les stéréotypes et, ce faisant, les renforcent. L’intérêt ici est que plusieurs marques, dont Tide, travaillent sur les préjugés, leur existence, leur impact et la nécessité sociétale de les déconstruire ou de les « enlever ». Pour Tide, au-delà d’un engagement sociétal, c’est une manière de se rendre sympathique auprès de la communauté hispanique américaine qui représente 17% de la population américaine.

D’autres, comme certaines marques de bière, jouent sur le second degré. On y voit, traité avec humour, les stéréotypes et préjugés habituellement attribués aux femmes reportés sur les hommes. On en rit, puis on réfléchit…

Il y a un an, la marque Always avait sorti une pub interpellante, mettant en scène l’intégration des stéréotypes par les femmes elles-mêmes. Epiphénomène ou tendance durable ? Seul l’avenir nous le dira…

la pub Tide :

la pub Heineken :

la pub Always :

PIERRE BIÉLANDE