+32 (0)10 24 80 69

n’GO n°16

Miguel de ClerckLes Chinois – peut-être malgré eux – sont en train de provoquer en Afrique un changement de cap important dans les mentalités. D’importants accords entre des pays africains et la Chine ont été signés ces dernières décennies. Heureux de sortir d’une relation souvent jugée paternaliste avec les Occidentaux, les dirigeants africains ont mené les premières négociations tambour battant. Avec du recul, les Chinois ont parfois été jusqu’aux limites des droits convenus, laissant des mers vidées de leurs poissons ou des forêts rasées. Maintenant que la période de renégociation est arrivée, les pays africains jurent qu’on ne les y reprendra plus. Ils préparent leur négociation avec professionnalisme ce qui les met de facto dans une position de négociateur sur pied d’égalité : des Africains décomplexés aux commandes de leur avenir. A méditer en lisant ce numéro… Belle lecture !

Retrouvez dans ce numéro

Comment faire pour déconstruire les préjugés : des catégories aux stéréotypes

« Tous corrompus, tous fainéants. Tous des voyous. Toujours en retard. Jamais à l’heure. » Ces mots simplificateurs, ces généralisations sont l’essence même du préjugé. Ils révèlent le refus ou l’ignorance d’une réalité plus complexe…

Le dossier : La Chine en Afrique - Une autre vision du développement

Chinois et Africains ne parlent plus comme autrefois de solidarité Sud-Sud, mais d’un véritable partenariat gagnant-gagnant, ce qui indique que la coopération économique a pris le relais de la coopération politique ou idéologique. Ce qui fait la différence se mesure au niveau de l’attitude…

Portraits : Mama Maggy, pionnière de l'enseignement intégratif au Congo

Congolaise ? Un peu Belge aussi ? En tant qu’enfant du Congo colonial, elle est un produit du système d’enseignement belge, mais elle incarne pleinement la vitalité, la détermination et la chaleur congolaises. Les deux cultures jouent un rôle crucial dans son projet de vie : la première école à système intégratif congolaise…

La photo du mois : une girafe contre la pollution ?

  • Après 5 ans et 35 éditions, n’GO opère une mue vers un format web ergonomique. Le traitement journalistique des contenus n’en sera que plus fréquent, plus pertinent et plus accessible.

    Rendez-vous en septembre pour cette nouvelle aventure !

    Echos Communication